Alain Cloarec : l’histoire d’un chasseur de trésor passionné

Alain Cloarec voue une passion pour la chasse au trésor depuis toujours. Découvrez comment il est devenu le célèbre chasseur de trésor.

Alain Cloarec est né à Saint-Renan (Finistère), et après avoir vécu à Cherbourg, La Rochelle et le Havre, il suit ses parents pour habiter à Saumur en 1974. Il y découvre un environnement qui le transporte dans le temps : l’impressionnant château qui domine la ville et surplombe la Loire, la richesse de la région en souterrains et habitations troglodytiques. Il ne compte plus les demeures abandonnées où il imagine pouvoir découvrir son premier trésor.

Ses premières recherches sont réalisées sans détecteur de métaux et se concentrent essentiellement dans de vieilles maisons abandonnées datant du moyen-âge. Alain Cloarec est persuadé que chaque maison possède son trésor, il définit des zones « sensibles » et commence ses recherches. Il soulève des dalles, dégage des souterrains, déplace des centaines de kilos de pierres, descend dans les puits sans ne jamais rien trouver.

Le moral reste néanmoins intact, car au-delà de la découverte, il a le plaisir de s’aventurer et de découvrir chaque jour de nouveaux endroits, chaque sortie est une grande aventure à deux pas de chez lui.

En 1976, il achète son premier détecteur de métaux. C’est une autre histoire qui commence. Premières monnaies et premiers contacts avec de nouvelles émotions, la découverte de la prospection est un formidable moment qu’il n’oubliera jamais. Avec son frère, ils trouvent leur premier véritable petit trésor dans les ruines d’une vieille bâtisse, il se compose d’un peu plus d’une dizaine de bagues en argent, dissimulées sous une grosse dalle, face à une cheminée. Toutes dataient certainement de l’époque des guerres de Vendée (1794).

Quelques mois plus tard ce sont des centaines de pièces du type « double-tournois » qu’ils découvriront à quelques dizaines de mètres d’un ancien moulin. C’est en traversant un bois avec son détecteur qu’il découvrira le contenu d’une bourse avec des dizaines de pièces en argent datant de Louis XIV. Ce trésor va lui permettre d’investir dans du nouveau matériel.

Les petites découvertes se succèdent, et en 1986, il intègre à Paris la plus importante maison spécialisée dans la chasse au trésor. En 1988, Alain Cloarec crée sa propre boutique de détecteurs de métaux à Paris, et reprend une société Bordelaise, spécialisée dans l’importation et la distribution de détecteurs.

Tresor de pieces de monnaie en or trouvé par Alain Cloarec avec son detecteur de metaux Tesoro redoutable
Alain Cloarec devant l’une de ses découvertes : un trésor de pièces de monnaies en or !

Le déclic : le premier trésor en or !

C’est en 1990 qu’Alain Cloarec découvre son premier trésor de monnaies en or qui est aussi le plus important : un peu plus de 70 kilos de pièces de 20 dollars en or. Cette découverte lui fait prendre conscience de l’existence de trésors de famille. Il décide l’année suivante de se spécialiser à dans ce type de recherche.
Il revendique aujourd’hui fièrement avoir découvert à ce jour un peu plus d’une quarantaine de trésors qui représentent un poids total d’environ de 450 kilos de pièces et lingots d’or ! Qui dit mieux ?